22 janvier 2008

Paradoxe météorologique ?

Non, je ne vais pas vous entretenir à nouveau des paradoxes mathématiques de mon thermomètre !

C'est plutôt qu'hier, je faisais un rapprochement entre la température extérieure (sans facteur exagérex - ben assez frette comme ça) et la température financière de Québécor World.

Je me suis alors dit que PKP devait avoir très chaud, malgré l'air ambiant... Quoique ce froid doit probablement habiter les petits actionnaires qui ne reverront probablement jamais leur investissement. Québécor World, une partie de l'empire Québécor, va très mal, c'est le moins qu'on puisse dire : en même temps, le domaine de l'impression traditionnelle doit se renouveler s'il ne veut pas finir ainsi.

Tout ça a fini par m'inspirer ce montage photo brouillon, fait en 5 minutes, sans peaufinage : pas l'temps !
Il y a donc un gros bloc de l'empire Québécor qui fond comme neige au soleil (ou glace sur le comptoir), pendant qu'à l'extérieur on se les gèle ;-)

2 commentaires:

florence Meichel a dit...

Au de là des difficultés réelles, une nouvelle forme d'expression et d'usage : le paradoxe en image...très explicite ! je retiens !

Sylvain a dit...

Tiens, on inclura ça pour le dossier Photo ;-)