08 janvier 2008

Le français : un nouveau pas franchi ?

Article somme toute intéressant, au contenu correct, il me semble.

Mais titre absolument nul, qui sème la confusion, qui recherche le sensationnalisme ! Je déteste !

4 commentaires:

Safwan a dit...

Cet article est effectivement plein de bon sens. J'appuis toutes les recommandations du comité. Merci de me l'avoir fait découvrir!
Si un enseignant de français ne maîtrise pas sa propre langue, celle que, de surcroît, il a choisi d'enseigner, il ne lui vient probablement même pas à l'esprit d'être exigeant envers ses élèves et de leur enseigner ce qu'est la rigueur intellectuelle. Je me distingue souvent de mes collègues de par cette rigueur que j'ai et que j'essaie d'inculquer aux jeunes qui passent dans mes classes. Je ne devrais pas être une exception, il me semble...

Sylvain a dit...

Tout à fait en accord ! Inculquons cette rigueur qui manque cruellement de nos jours, il me semble. (Ces 3 mots sont populaires : dans le billet, puis dans chacun des commentaires : qui continue la suite ? ;-))

Plus sérieusement, j'ai déjà parlé à de futurs profs de français de cette rigueur et de la maîtrise essentielle de la langue. Voir billet ici : http://slyberu.blogspot.com/2007/11/rencontre-avec-de-futurs-profs.html

Le professeur masqué a dit...

Une petite précision: les deux textes rapportent les commentaires de deux des membres du comité Ouellon. Le rapport n'est pas encore public et les propos publiés ne sont pas nécessairement le reflet du rapport en question. Juste comme ça. je nuancerai sur mon billet.

Sylvain a dit...

Excellent billet, en effet :-)

Merci pour les précisions. En fait, je réagissais surtout au titre que le Soleil a fait (c'était encore pire sur la version papier), titre démesurément sensationnaliste comparé à l'article qui alignait quelques phrases pleines de bon sens, prises comme ça, mais qui n'était que des renseignements partiels, comme vous l'avez souligné à juste titre.