16 janvier 2008

Podcast avec meilleure diction !

Faisons une pub :

Tu trouves que ta voix sonne plus ou moins bien ? C'est maintenant possible de faire des podcasts avec la voix de ton choix, ou presque !


Grâce à Kaçandre Bourdelais (ici), j'ai découvert la semaine dernière un logiciel (malheureusement pas gratuit), GhostReader (admirez la prononciation en français dans les extraits MP3 ci-dessous ;-).

Le logiciel est très simple d'utilisation.

On peut juste faire "parler" le texte : quand GhostReader est ouvert, on sélectionne du texte dans n'importe quel logiciel et on choisit "Speak Selection" parmi les boutons (Voir fenêtre ci-dessous) et le texte est lu à haute voix, par le personnage choisi.


Pour la réalisation de podcasts, on ouvre une nouvelle fenêtre Reader ( Bouton New Reader), puis on colle le texte à être lu dans la fenêtre qui s'est ouverte. Ensuite, on peut exporter le tout sous forme audio non compressée (Fichier AIFF) ou exporter vers iTunes (en AAC ou MP3).

Simple et rapide !

Malgré tout, quelques petits défauts, audibles à l'écoute de ces deux extraits MP3 : le premier avec la voix française (de France) de Bruno, le deuxième avec la voix québécoise de Louise.

Bruno :

Louise :



NDLR : Je n'ai reçu aucune somme pour évaluer ce produit, ni n'ai été contacté par quelque firme que ce soit. Ceci constitue donc une critique complètement libre et transparente. À la suite de tests plus ou moins transparents par des blogueurs (dont certains fort connus) (Voir l'article ici, dans Le Soleil, article qui sort fort longtemps après les événements...), et des critiques qui ont suivi, je préfère l'écrire tout de suite, plutôt que de ramasser inutilement des pots cassés, si virtuels soient-ils !

MISE À JOUR : 2008-01-16 - 19h30 :
Après quelques petits tests : Peut-être un défaut majeur de GhostReader (outre la non-gratuité) : depuis l'installation du logiciel ça fait deux fois que mon ordi (avec GhostReader ouvert) ne se réveille plus après une période de veille (couvercle fermé = veille). Plantage sans possibilité de redémarrage, même en utilisant certaines combinaisons de touches... Le redémarrage en tenant le "power" pendant plusieurs secondes devient alors la seule solution. Pas plaisant, quand on sait que je redémarre mon ordi une fois par mois environ, que je laisse 10 à 20 applications ouvertes en tout temps, que je ne fais que mettre en veille en fermant le couvercle-écran quand je ne l'utilise pas...

2 commentaires:

Kaçandre Bourdelais a dit...

Bonjour Sylvain, je suis sincèrement désolé de ne pas avoir avisé la blogosphère que : oui, Ghostreader est gourmand en ce qui a trait à l'utilisation du CPU. La compagnie devrait publier la configuration minimale requise. Pour ma part, mon MacBook 2.16Ghz utilise 50% de ses 2 «noyaux» du processeur pendant la conversion. Toutefois, je n'ai pas éprouvé de problèmes techniques comme tu le soulèves. Dans un tel cas, je n'aurai pas recommandé ce logiciel. Comme dans toute conversion de fichiers en formats multimédias, il faut s'assurer de bien aérer notre machine.

À l'avenir, je me soucierai davantage des enjeux éventuels de mes destinataires.
Merci

Kaçandre

— Ce message fut écrit librement sans mesure incitative pécuniaire de quelques compagnies que ce soit —

Sylvain a dit...

Ne sois pas désolé, Kaçandre ! Au contraire, GhostReader démontre habilement que la synthèse vocale est rendue à un niveau bien supérieur... ce qui explique la gourmandise processeur normale !

En fait, c'est un excellent logiciel, que j'ai très brièvement testé sur une machine qui roule "chargée", même si Core 2 Duo 2,2 GHz et 2 Go RAM !

Bref, le fait que ça ait planté deux fois (au réveil, pas en fonction : juste à quitter avant le "sleep" !) peut n'être qu'une coïncidence, ou une interaction entre deux trucs sur l'ordi...

Trop de temps serait nécessaire pour tester plus en détails pour moi...