01 janvier 2008

Bonne année !

Deux mots qu'on a peut-être entendus dans les partys de famille où «chacun se la souhaite», comme le dit la vieille chanson, une bonne année assortie de voeux traditionnels, comme la fameuse «Santé» dont certains sont littéralement tannés d'entendre le simple mot, ou le simple souhait...

Il est vrai qu'on peut trouver à redire sur ces souhaits, sur le contenu, la manière de les formuler, la manière de les exprimer, dans le non verbal qui accompagne le souhait, dans l'embrassade ou l'étreinte qui s'y colle ! Et il n'a même pas encore été question des échanges de microbes, particulièrement virulents ces semaines-ci... Ouache !

Mais, en même temps, quand on s'y arrête quelques secondes, comme ce matin en me réveillant, quand on y pense juste un peu, n'est-il pas bon ou sain de se souhaiter, sincèrement, de passer une bonne année au moment où on en commence justement une ?

N'est-il pas agréable de serrer une main,vigoureusement, de prendre quelques secondes pour bien sentir l'énergie et la sincérité qui passe ? N'est-il pas agréable de serrer dans nos bras certaines personnes de la parenté que la nature a plutôt bien pourvues, et qu'on appelait «créatures» à une certaine époque, ou d'autres qu'on voit moins souvent mais dont l'énergie transmise devient contagieuse (comme les microbes, c'est vrai, mais bon...)

Oh, bien sûr, il existe de ces mains que le temps a ramollies, il existe de ces épaules fragilisées et voûtées par le poids des années. L'énergie s'en est peut-être allée progressivement au fil du temps, mais il n'empêche que de prendre le temps de toucher pour sentir un courant sincère circuler est peut-être une réalité dont on commence à être ignorant, en ces temps de virtualité de plus en plus présente.

Sur ce, chers lecteurs, je vous en souhaite une bonne, en 2008. Soyez heureux, virtuellement, sur la Toile, mais aussi dans le réel... euh, ce blogue est bel et bien réel pourtant, alors disons dans le tangible (?). Vous savez ce que je veux dire ;-)

9 commentaires:

Safwan a dit...

Une bonne et heureuse à toi aussi!
Pour reprendre un peu ton propos concernant les mains serrées, moi, celles que j'ai en horreur, ce sont les molles non pas par vieillesse, mais plutôt par mollesse de caractère, par lymphatisme.

Missmath a dit...

Bonne année, Sylvain. Qu'elle soit pour toi remplie de musique, de soleil et de mer, de bonhommes de neige, de festivités, de partage, de collaboration et de plaisirs.

florence Meichel a dit...

c'est quoi la virtualité ????

Dans tout ce que je fais il y a de la vie et l'authenticité ?

Y compris dans mes voeux de début d'année sur le net !

Très bonne année 2008 Sylvain !

Désolée mais ces chimères de virtuel et de réel me semblent parfois tellemment stériles ?

Francois a dit...

Je suis parmi les privilégiés qui ont le double plaisir de pouvoir te souhaiter une Bonne Année virtuelle (pour l'instant) et réelle (dans quelques jours) :-)

florence Meichel a dit...

telleMent : ça commence fort ! lol

Hortensia a dit...

Comme tu as raison: j'aime beaucoup moi aussi l'idée de se souhaiter une bonne année. J'espère donc que la tienne sera belle, pleine d'amour, animée et excitante pour les neurones.
p.s. ce commentaire est 100% sans microbes et sans gras trans. ;-)

Sylvain a dit...

@Florence : «Désolée mais ces chimères de virtuel et de réel me semblent parfois tellemment stériles ?»
C'est exactement le sens de mon texte, mais ça paraissait pas trop trop je crois ;-)
Moi aussi, je pense que derrière l'apparente virtualité se cache une réalité très vraie, bon !

@François : ces quelques jours vont venir bien trop vite... (Pas parce que je ne veux pas te voir, là :-)

@Safwan : je connais aussi cette sorte de mollesse, et j'haïs ça autant que toi !

@Missmath : tu commences à pas mal me connaître ;-)

@Hortensia : mon rhume va être guéri avec ces souhaits :-)

Merci !

Le professeur masqué a dit...

Bonne année, monsieur Sylvain!

unautreprof a dit...

Bonne année 2008 Sylvain.