12 février 2008

Chiâlage perpétuel... mauvais !

Intéressant billet chez Christian ici.

Il y est question du chiâlage perpétuel dans lequel nous enferment plusieurs médias de la région de Québec, nous faisant ainsi passer pour une gang de chiâleux plus ou moins imbéciles même pas capables d'organiser quoi que ce soit ou de laisser organiser des événements aux gens qui veulent bien oeuvrer quelque part... Étant le premier à reconnaître que tout n'est pas parfait (et ce, pour n'importe quelle organisation de n'importe quel événement, 400e ou pas), je me dis du même souffle : serait-il possible d'avoir des critiques NU-AN-CÉES ? Est-ce trop demander à ces médias obnubilés par la sacro-sainte cote d'écoute qui va finir par fondre elle aussi devant ce perpétuel show-manquant-de-nuances qu'on nous sert ad nauseam dans les médias en général, aux infos comme ailleurs... (OK, nuançons ! Tous les médias ne sont pas complètement sans nuances, mais la tendance est très forte.)

Il y a des gens qui veulent nuancer. Nous ne sommes pas tous des moutons suiveux de médias de façon aveugle. Alors levons-nous, gens de cette espèce, et parlons nous aussi, publicisons les bons coups et arrêtons de toujours nous enfermer dans notre village dans nos chimères stériles qui ne feront jamais rien avancer !

Que tous ceux qui pensent ainsi se lèvent et prennent la parole eux aussi. Les sans nuances finiront par se peinturer dans un coin...

En passant, il serait intéressant de se pencher sur ce sujet dans le cadre de l'exercice de la pensée critique chez nos élèves... Notre société a encore beaucoup de chemin à faire !

5 commentaires:

Safwan a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Safwan a dit...

Ma meilleure amie a fait partie des danseurs de salsa, je crois (chapeau jaune, bustier carreauté noir et rouge, etc.). Elle a été bien déçue des mauvais commentaires quant à ce grand spectacle du 31. Je n'ai pas besoin de préciser que toute sa troupe avait travaillé très fort pour l'occasion. Les Québécois (de la province autant que de la ville) ont toujours excellé dans l'art de démolir les grands projets, les grandes réussites ou de prendre peur devant eux.

florence Meichel a dit...

Quel billet, Sylvain !

Quelle énergie dans les mots et les idées !

Je te sens "bien dans tes baskettes" et acteur de ta vie !

Notre société a encore du chemin à faire, c'est certain !.... mais ce commentaire donne confiance !

Sylvain a dit...

À propos des réactionnaires qui mettent trop en vedette leurs coups de gueules ne favorisant pas la réflexion ni une construction saine de la pensée, j'ai pousuivi ma réflexion chez Remolino avec ce qui suit. (Pour lire le texte initial de Clément, allez ici.)

«Les réactionnaires qui se mettent facilement en vedette dans les médias : tout à fait québécois, ça ! (Allusion à la réflexion de Christian et la mienne sur le chiâlage)

Il est aussi exact de dire qu'il nous faut prendre la parole dans le débat, non pas pour défendre, comme tu dis, car ça polarisera le débat dans un chemin stérile où chicanes stériles nuiront au vrai développement, durable de par son changement perpétuel... Il faut donc développer, bâtir, et pour cela, prendre la parole et intéresser ces médias assoiffés de réactions et d'opinions à tout-va !

Merci de ce billet qui a aidé à mettre en mots ma réflexion amorcée plus tôt cette semaine à ce sujet.»

Félix GG a dit...

Comme le dit Florence, quelle énergie!

Pour ma part, mon organisme a été appelé en renfort pour le 2e défilé... ça promet d'être mieux que le 1er, surtout qu'on en fait toujours plus pour la télévision!

C'est ainsi que ce soir je vais faire ma 4e parade du Carnaval...