21 décembre 2007

Nuit Nez Rouge

J'avais été bénévole pour Opération Nez Rouge l'an dernier pour
la première fois...

Cette année, toujours avec des collègues de travail et quelques amis, nous avons «fait notre nuit de bénévolat» pour l'organisme.

Contrairement à l'an dernier, aucune anecdote vraiment savoureuse à signaler, peut-être à part le fait que nous ayons visité deux institutions de la Capitale la même nuit... soit le Folichon et la Taverne Jos Dion !

Le même collègue que l'an dernier s'est amusé au volant d'une Mercedes. Étrangement, il en a moins parlé cette année : l'attrait de la nouveauté doit s'estomper, sans doute... Par contre, cet attrait était audible pour un autre collègue qui a eu cette chance. De mon côté, je n'ai conduit que des autos japonaises : 2 Toyota, 2 Mazda, 1 Mitsubishi Lancer et 1 Honda Civic 2007 équipé de vrais bons pneus neufs : bien utile en cette nuit où la chaussée était quand même assez glissante.

L'ami Stéphan faisait mention récemment que le temps d'attente pour avoir la ligne téléphonique chez Nez Rouge était passablement long. J'ai pu vérifier avec les clients de la nuit dernière que les affirmations de Stéphan semblent se vérifier, malheureusement. Par contre, une fois qu'on avait quelqu'un au bout du fil, le temps était relativement court hier soir. Peut-être devrait-il y avoir un plus grand nombre de lignes téléphoniques ? Évidemment, mon échantillonnage statistique est trop petit pour être vraiment représentatif, statistiquement parlant (!), mais il n'empêche que ce serait sans doute un point à améliorer pour l'organisme.

D'un autre côté, certains clients m'ont fait part de délais encore plus important du côté de Tolérance Zéro...

Une autre nuit de bénévolat, donc, qui s'est terminée vers les 5h... Ça fait quand même drôle, pour un matinal quand même assez couche-tard aussi (!), de voir Louis Lemieux et l'équipe des matins weekend à RDI juste avant de se coucher ;-)

1 commentaire:

Stéphan a dit...

Être bénévole pour Nez Rouge est une belle expérience à vivre au moins une fois dans sa vie. Je l'ai fait à quelques reprises et ce fut toujours un plaisir...