19 juin 2008

Fatigué des corrections ?

Tu sais que tu es mûr pour une pause des corrections quand :

-tu lis le mot tomates au lieu du mot tornades dans un texte d'élève... (À moins que ce ne soit à cause d'une écriture trop "égale" ? ;-)


Il faudrait maintenant que vous complétiez cette "liste" qui n'en est pas encore une !

Merci !

:-)

7 commentaires:

Missmath a dit...

Quand tu comptes le nombre de copies qu'il te reste à corriger et que le nombre est le même que la dernière fois que tu les as comptées.

(Belle idée que le module "Billets à venir".)

Sylvain a dit...

Missmath, ce genre de truc fait peur !

Pour ce qui est du module Billets à venir, disons aussi qu'en plus de faire "teaser", ça mesert d'aide-mémoire ! J'en ai bien beosin ces jours-ci...

Hortensia a dit...

Quand tu cherches le mot "maison" ou tout autre mot aussi simple dans le dictionnaire parce que tu ne sais plus comment ils s'écrivent à force de lire et de souligner des erreurs.

florence Meichel a dit...

La fatigue c'est aussi une tension par rapport à une pression sociale : celle du prof infaillible qui doit tout savoir et qui n'a pas droit à l'erreur...mais c'est une tension sur laquelle on peut aussi décider de lâcher prise pour se recentrer sur l'humain ! :-)

Sylvain a dit...

Hortensia et Florence : je n'en suis pas encore là (ce mot ayant 2 sens selon le commentaire auquel il s'adresse) : OUF !

Zed Blog a dit...

Euhhhh... quand on ne se rend pas compte que l'année scolaire est finie, ça compte-tu?

Hé oh! C'est fiiiiniiii! :)

Félix GG a dit...

Ouais, c'est vrai... t'es sensé être en train de te prélasser dans un hamac avec un pi~na collada (ou un bon jus de pamplemousse ;-D)! Relaxe...

Sinon, tu es fini pour la nuit quand... ...je sais pas, j'ai aucune idée!