20 mai 2008

Voyages et partages...

Il est souvent enrichissant de voyager en groupe, tout comme il est intéressant de voyager tout court. Le plaisir de la découverte ou de la redécouverte, dans le cas de mon dernier voyage, puisque j'avais vu deux fois New York (1999 et 2000) du temps du WTC (World Trade Center) de regrettée mémoire.

Ce que j'aime par-dessus tout en voyage, ce sont ces rencontres fortuites des gens avec qui on voyage. Dans les voyages d'élèves, bien sûr, la partie n'est pas de tout repos. Il reste que nous sommes "en fonction", selon l'expression consacrée. Les consignes à donner, la responsabilité inhérente au rôle joué, le tout en favorisant le plus possible l'autonomie et ainsi la responsabilisation de chacun.

Ces voyages-là, ce sont aussi des occasions de discuter autre chose que boulot avec des collègues et ainsi partager quelques instants de vie. Enfin, c'est aussi la découverte de gens que nous ne reverrons vraisemblablement jamais, sauf exception. Je parle ici des chauffeurs qu'il est extrêmement rare de rencontrer deux voyages de suite (Ça m'est arrivé une fois seulement en environ 12 voyages), ainsi que des guides des agences de voyage. Avec ces gens, on devient souvent des gens qui se racontent et qui se rencontrent, au hasard de la vie. Partager quelques instants, quelques moments, pendant un repas souvent vite expédié (voyage d'élèves oblige). Écouter un chauffeur raconter quelques instants de sa vie longuement réfléchie pendant des milliers et des milliers de kilomètres, en absence constante de chez soi... Bien sûr, certaines personnes racontent plus que d'autres, se disent allègrement ou avec retenue, selon la personnalité de chacun. Et c'est ce qui fait la richesse de tous ces gens. Et c'est ce qui fait nos réflexions respectives sur la vie et ses aléas.

J'aime les voyages et les longues routes...

New York, vue du New Jersey, dans un quartier résidentiel cossu... à cause de la vue.

2 commentaires:

Safwan a dit...

New York... J'y suis allée deux fois et je veux y retourner cet été. Je n'ai pas eu la chance, comme toi, de voir le WTC.
Je suis partie une fois à Toronto avec les jeunes et j'ai adoré. Tu me fais réaliser tout le caractère éphémère des liens que l'on tisse alors.

Hortensia a dit...

Je n'ai jamais voyagé avec des étudiants, mais c'est vrai que les rencontres qu'on fait en voyage ont une saveur particulière. En général, on est pas pareil quand on sort de notre quotidien. C'est comme si le fait d'être ailleurs nous autorisait à voir autrement, même dans nos rapport avec les gens.

Beau billet, on sent la nostalgie du retour...