07 mai 2008

Filtrer et brider... - MODIFIÉ

Découverte hier... pendant que je cherchais intensivement quelques références vidéo sur le Net : PAF ! Youtube qui bloque, se braque, se boque... Pas grave... Mon technicien préféré a rapidement débloqué ce qu'un nouveau logiciel de filtrage à l'essai (sur le réseau sans fil seulement) avait bloqué d'emblée, sans que le technicien lui-même ne le sache. Ce logiciel de filtrage particulièrement agressif et intrusif avait aussi décidé de bloquer tout URL trop long, de sorte que tout document de la zone audio-vidéo de la SRC devenait lui aussi inaccessible à cause de la longueur de l'adresse internet de la page. Mais une personne m'a aussi informé qu'un nouveau dispositif dont elle ne connaissait pas la teneur était nouvellement mis en place par ma CS (Commission scolaire) hier...

Aujourd'hui donc, je me frotte à ce dispositif : on a considérablement réduit la bande passante de Youtube.com à la CS, parce qu'il y a eu "des abus"... Je ne connais pas la teneur de ces abus, mais je me dis immédiatement que ça n'a pas d'allure.

Comme je pense que mon école (et ses administrateurs concernés) a encore un peu plus de jugement que les sé(r)vices informatiques de ma CS, j'appelle immédiatement l'adjoint responsable de l'informatique qui a rapidement compris mon utilisation de Youtube (Prochainement, ça servira pour l'écoute de documentaires divers, en situation d'évaluation... c'est donc du sérieux, mon affaire ! - et je ne suis pas le seul à utiliser Youtube de la sorte, lui ai-je rappelé.)

Il m'a promis qu'un courriel serait envoyé sur-le-champ à une personne responsable du sé(r)vice informatique de ma CS, ce dont je ne doute guère.

Reste à savoir si la CS reviendra rapidement sur sa décision de brider un service vidéo fort utile en éducation pour qui sait s'en servir et pour qui sait utiliser le service pour ... ÉDUQUER !

Je crois profondément en ce qui suit :

  • L'éducation plutôt que la censure...
  • La largeur de la bande passante n'a pas à être réduite par une CS en mal de coupures budgétaires pour éponger un déficit en grande partie causé par des rénovations à grand prix du siège social !

MISE À JOUR : 2008-05-08 - 12:47 :

Des nouvelles de 2 directions adjointes de mon école : un directeur adjoint a envoyé, comme promis hier, un courriel à une personne du sé(r)vice informatique de ma CS. Il a rappelé cet avant-midi, car il n'avait reçu aucune réponse. Il a laissé un message. À 11h50 environ, l'autre adjoint, au courant du dossier depuis ce matin, me dit qu'à partir de demain, cette limite inutile sera enlevée de Youtube.com.

Bravo, donc, à ces cadres scolaires qui composent parfois avec des situations pour le moins bizarres et incongrues, et qui ne sont absolument pas justifiables, pédagogiquement parlant. On a eu ici un exemple d'efficacité quand les intervenants crient dans le même sens. On avait un non-sens pédagogique évident : on insiste pour que les enseignants intègrent les TIC à leur enseignement, mais un autre tiroir de la baraque se plaît à mettre des bâtons dans les roues. Au moins, cette fois-ci, le bâton a été enlevé (le sera demain, 9 mai, en fait) rapidement.

6 commentaires:

Safwan a dit...

Je suis bien d'accord avec tes deux derniers points! Au sujet des coupures budgétaires sans but, je prépare justement un billet qui sera publié ce soir.

Sylvain a dit...

J'ai hâte de te lire à mon retour d'une pratique...

Francois a dit...

Aïe! C'était donc cela! J'ai éprouvé le même problème en classe, de sorte que les élèves qui avaient préparé une présentation sur l'actualité n'ont pas eu accès à leurs ressources.

Catastrophe pour elles! Ceci est complètement aberrant.

François Guité a dit...

Merci de tant d'efficacité, Sylvain. Tu me fais économiser un temps précieux.

Sylvain a dit...

De rien François. En fait, je fus le catalyseur, mais n'ai pas réglé la situation en finale. Je peux donc dire que j'ai eu de la coopération :-)

Ton estime des cadres scolaires va pouvoir remonter ;-)

Et je viens de tester avec 2 des vidéos que j'aurai à présenter à mes élèves et ça télécharge plus vite que le film ne se déroule en temps réel, contrairement à hier. Donc, une chose de réglée. Va rester à faire comprendre à nos obsédés de la sécurité et de la bande passante ce que veulent dire les mots pédagogie et consultation !!!

Monsieur A a dit...

Rotules : prof.de.maths@hotmail.com

:)