28 mai 2008

Loft Story gouvernemental... (modifié)

Bon ! Ça y est ! Les médias vont en faire leurs choux gras pendant les prochains jours, que dis-je, les prochaines semaines, peut-être même plus.

Évidemment, beaucoup d'inconnues subsistent encore dans ce dossier (euh... roman, polar, ... ?) et on en entendra parler encore longtemps. Le feuilleton risque de se poursuivre au moins jusqu'à la fin de la session parlementaire le 24 juin : ça va faire tellement de choses importantes à discuter, comparé à d'habitude ;-/

Ce matin, on ajoutait que Mme Couillard aurait été approchée (on ne dit pas quand) par le parti conservateur et que des sources au parti n'auraient pas nié le tout...

Demain on dira peut-être que les libéraux avaient payé Mme Couillard pour qu'elle coule Bernier, puis Harper, puis le parti conservateur (minoritaire) au grand complet, pour finalement déclencher des élections avec un parti libéral maintenant étrangement uni dans cette histoire de Loft grotesque.

On ouvre les paris ? ;-)

Petite mise-à-jour à la suite du commentaire de Hortensia :
Évidemment, ce billet se veut ironique à souhait.
De plus, Hortensia m'a proposé en commentaire la lecture de Petrowski ici. Un autre beau texte sur cette saga (et mon adjectif n'a pas été choisi ironiquement dans ce cas-ci :-)

4 commentaires:

Hortensia a dit...

Deux remarques:
1) Je ne suis pas sûre qu'on aurait parlé autant de tout ça si la fille était un laideron.

2) Il faut lire Petrowski aujourd'hui:
http://www.cyberpresse.ca/article/20080528/CPARTS/805280762/5034/CPOPINIONS/?utm_source=Fils&utm_medium=RSS&utm_campaign=OPINIONS

Safwan a dit...

On dit à travers les branches que l'une des techniques des gangs de motards criminalisés, avec lesquels a frayé Julie Couillard, pour s'immiscer dans les hautes sphères est, justement, «l'utilisation» (je choisis sciemment ce mot) de pétards (sans mauvais jeu de mots ici!) pour cueillir les renseignements convoités. Comme Bernier «a oublié» des documents confidentiels pendant 5 semaines chez Couillard, on comprend que le stratagème, s'il y a stratagème, a fonctionné à merveille.

The driver a dit...

faudrait quand même pas devenir parano ... Le ministre a voulu s'afficher avec une super poule et la-dite poule se venge d'avoir été utilisée comme tel en jouant les martyres.Pour ma part,après avoir vu l'entrevue qu'elle a accordé, je ne compathie aucunement à son malheur et ne lui accorde aucune crédibilité.

Sylvain a dit...

Complètement d'accord avec toi, The driver. La parano, s'il en existe une, sera médiatique :-) et je ne parle pas nécessairement de tous les médias ici, certains seront (sont) plus "primes" que d'autres !