04 novembre 2007

Une autre carte ? Non merci !

Ça y est. Depuis quelques jours, on la voit dans les pubs, la nouvelle carte TimExpress dont une relationniste chez Tim Horton m'avait glissé un mot par courriel il y a environ un an et demi, alors que j'écrivais pour me plaindre de l'absence de lecteur de cartes de guichet ou de cartes de crédit dans tous leurs commerces.

On m'avait alors abreuvé de raisons plus ou moins réelles, alors que tous peuvent deviner que la véritable raison de l'absence de terminal pour cartes de guichet en est une de coûts. Parfois, dans certains petits commerces où on ne trouve pas la possibilité de payer par carte, je comprends. Mais pour une grande chaîne de la taille de Tim Horton, je ne peux comprendre, tout simplement.

En cette ère où le portefeuille est «ça» d'épais, une carte supplémentaire : non merci ! Point.

Tout ça me fait penser à un autre débat sur les formats propriétaires versus les architectures plus ouvertes, ou encore à la censure chinoise voulue par l'ADISQ versus le marché musical via le net... Mais ce sont deux autres histoires bien plus passionnantes que l'insignifiante carte brune et rouge...

1 commentaire:

Francois a dit...

Le but, je crois, est de maintenir le consommateur captif. Une fois que tu as acheté ta carte, t'es beaucoup plus enclin à retourner chez le commerçant pour 'dépenser' l'argent déjà versé, plutôt que d'aller chez un concurrent. Et puis je suis sûr que cela se prête à toutes sortes de promotions pour asservir encore plus le consommateur.

Non merci, pour moi aussi.