09 novembre 2007

F1 et espionnage...

Une nouvelle affaire d'espionnage qui impliquerait, cette fois, Renault et McLaren... La belle affaire !

Il y a d'abord eu l'affaire Ferrari-McLaren dont on connait tous les conséquences pour l'écurie McLaren cette dernière saison. Mais, il y a aussi eu l'affaire Ferrari-Toyota, complètement passée sous silence : zéro sanction.

Dans cette nouvelle affaire (Renault-McLaren), on parle de données transportées sur disquettes : ça existe encore, ce moyen archaïque, démodé, suranné et peu commode de transporter quelques petites données (1.4 Mo) ? Je crois rêver : on dirait une «vieille nouvelle» des années 80 ou 90 maximum...

1 commentaire:

Félix GG a dit...

Sur des disquettes?! J'avoue que c'est un peu dépassé... je me demande comment un concessionnaire qui dépense des milliards de dollars sur des prototypes peut encore se servire de disquettes!...