08 novembre 2007

Éthanol, une panacée ?

Ce soir à l'émission Enquête, un intéressant reportage sur l'éthanol et son utilisation que l'on veut rendre de plus en plus répandue...

Volonté politique évidente, mais à quel prix !

On subventionne abondamment une production qui, somme toutes, semble vouée à une non-rentabilité énergétique. En effet, on trace un bilan mitigé, voire négatif, au plan énergétique, concernant cette production de carburant qui s'avère en plus moins efficace que l'essence. Outre les considérables surfaces de culture du maïs, on constate un dégagement de gaz à effet de serre tout au long du processus et de la combustion du carburant, quantité de gaz qui est supérieure à la quantité de CO2 absorbée par les plans de maïs pendant leur croissance.

De plus, l'éthanol offre un rendement énergétique moindre que l'essence : petit test à l'appui, dans le reportage, qui semble prouver ce qu'on savait déjà...

Bref, une balloune politique, de la poudre aux yeux pseudo-environnementale ou encore la voie de la facilité ? C'est ce qui se dégage de l'ensemble de ce dossier.

Il faudra donc que l'humain trouve à moyen terme une autre source d'énergie ou, mieux, qu'il apprenne à limiter ses appétits voraces en terme énergétiques. Qu'on développe mieux les transports, qu'on fasse de meilleurs choix dans nos investissements ou dans les subventions qu'on accorde souvent à gauche et à droite pour garantir quelques votes influents. Et aussi, qu'on apprenne à ne pas tout sacrifier sur l'autel de la sacro-sainte économie qui prend parfois plus de place que celle qui devrait lui revenir. L'argent est certes important, mais il n'est pas tout.

1 commentaire:

Natalie a dit...

si je peux avoir votre mail pour contact