15 septembre 2006

Quand l'explication est impossible

Pourquoi ? Un mot, une question. Toute une question ! Le Soleil en a fait sa une jeudi. Devant l'incompréhensible, qu'il soit atrocité comme cette semaine au Dawson College, ou qu'il soit merveilleux comme l'arrivée de l'amour dans une vie (Je déteste l'expression "Tomber en amour"), on a beau poser la question "Pourquoi ?", on n'a pas de réponse. Pas d'explication possible. La cause est trop dure à trouver.

Pour l'incompréhensible-merveilleux, avoir la réponse à la question, à la limite, importe peu. Mais pour tenter de prévenir l'incomprensible-atrocité, trouver la cause première pourrait peut-être aider. Reste à trouver COMMENT trouver la cause de ce POURQUOI à la réponse si complexe...

2 commentaires:

François Guité a dit...

Bravo pour ta candeur, Sylvain. Ça déclenché une série de réflexions que j'étale dans mon blogue : La culture de l'individu

Madeleine a dit...

Ce qui m'a plus perturbée c'est la réaction de Stephen Harper, qui a qualifié l'acte "d'insensé et de lâche", comme si cette fermeture allait aider à prévenir d'autres situations du genre...