24 août 2007

Cellulaire - la suite

Je vous ai parlé du décès prématuré de notre cellulaire ici.

Le plan qui consistait à peut-être casser l'abonnement était pire que je pensais. Sachez que les pénalités, chez Bell, sont de 20$ par mois restants jusqu'à un maximum de 400$. Comme il me restait plus de 20 mois au contrat, le calcul était facile à faire.

Seule solution, outre acheter le plus cheap des téléphones et de sacrer après l'appareil pendant plus de 20 mois, acheter un téléphone plein prix, point final.

Ayant beaucoup appris lors de l'achat initial de ce contrat (en même temps que le cellulaire défunt), je demande au commis si c'est sa vraiment dernière offre... Il me dit que, lui, c'est tout ce qu'il peut faire. On passe donc au téléphone dans le fond de la Télé-boutique Bell, puis s'ensuit une conversation d'environ 12 minutes avec le Service à la clientèle où on me dit gentiment que la pénalité de 400$ peut être annulée si je reprends un contrat de 36 mois, mais que je paye le téléphone au plein prix pareil. Je répond immédiatement que le calcul est facile à faire et que la pénalité amoindrie, c'était pour payer moins cher un téléphone d'environ 300$, car je ne VEUX pas débourser 300$. Je sais que c'est nous qui avons perdu momentanément le téléphone, mais, vu les prix abusifs des appareils sans contrat, qu'il y a sûrement moyen de payer moins. On me transfert donc au «Groupe Solutions» : tiens, un nouveau tiroir de la boîte que je ne connaissais pas !!!

Rendu là, après un autre 10 minutes, on finit par me trouver une solution à long terme : vous achetez un appareil plein prix tout de suite et nous vous créditons 5$ par mois pendant le reste de votre contrat (il reste 28 mois). Calcul rapide : un appareil de 300 $ taxes incluses revient donc environ à la moitié du prix : génial ! On finit donc par dire au commis de la Télé-boutique : «Tu vois, en grattant et en fouillant un peu, il y a toujours moyen de payer moins cher chez Bell» !

2 commentaires:

Stéphan a dit...

Vive mon téléphone à la carte de Rogers!

Pour ce qui est du reste bien Bell c'est Bell. C'est à dire une compagnie merdeuse avec un service à la clientèle tout aussi merdeux.

Sylvain a dit...

Ça paraît que tu viens de les lâcher ! ;-)
C'est ce que j'ai fait il y a presque 2 ans (Téléphonie Vidéotron : j'avais déjà cable et Internet avec eux depuis des années - économie de 35$/mois pour ce "move" uniquement!)

On a gardé le cellulaire avec Bell uniquement pour avoir le même numéro : utile pour le travail de ma conjointe. Tout ça parce que les numéros n'étaient pas encore déreglementés à ce moment et qu'ils le seront depuis un temps quand mon contrat finira, ce qui donnera encore plus de pouvoir de négociation au consommateur que je suis.