11 octobre 2008

Bébé Alexis :-)

Comme tout papa pour la première fois, je suis un peu gaga, ne vous en déplaise ! Mais ça va se passer, n'ayez crainte... en fait, ça ne passe jamais, mais ça se dose ;-)

Alors voici notre fils Alexis, quelques jours après sa naissance (Le compte à rebours s'est transformé en compteur de jours en temps réel depuis la naissance... gracieuseté d'une erreur de programmation quelque part dans le widget !)


Depuis environ 3 jours (à partir du jour de la naissance), plein d'émotions m'habitent. Impossible de les nommer, les mots sont parfois inutiles ou incapables de traduire la richesse et la complexité de la variété des émotions...

Une pièce instrumentale (je sais, ça ne rejoint pas un large public, ce genre de trucs, mais dans mon cas, ça parle parfois bien plus qu'on pense...) m'a trotté dans la tête constamment depuis 3 jours : les solos, les différents riffs, tout y était avec une précision surprenante... Et cette pièce venait se jumeler au mélange d'émotions joyeuses de façon tout aussi transparente et limpide. J'en suis le premier surpris.

Alors si vous voulez "apprécier" le truc (du genre jazz-fusion-machin-pas-toujours-catégorisable(!)), vous pouvez toujours écouter la pièce suivante, sinon, pas pires amis pour autant ;-)
Ça vous donnera une idée de la complexité des émotions - il serait même intéressant de tenter de traduire toute cette complexité musicale (écouter le solo de sax ou celui de la guitare) en une formidable équation dont le nombre de variables finirait par décourager le plus persévérant des matheux ;-)

Pandas Dream - Dave Weckl Band

Et je rêve du jour ou fiston pourra jouer cette pièce avec papa qui se verrait très bien combler discrètement (mais très présent) les lignes de B3 (orgue) qui soutiennent admirablement bien l'ensemble dans cet extrait.

8 commentaires:

Safwan a dit...

On passe de «mini-Sylvain» à Alexis: j'adore ce prénom! Il est mignon, ton p'tit bonhomme :O)

Missmath a dit...

Euh... cet extrait musical me surprend, non pas par son nombre de variables, mais par son style qui m'apparait tellement trop lumineux, trop urbain. Saxophone et bébé naissant, juste là, c'est étonnant. Donc ça me plaît, car je sens que l'on découvrira ici une paternité nouveau genre.

À suivre, bel Alexis.

Hortensia a dit...

Très joli prénom intemporel pour un bien beau garçon. Les Alexis que j'ai connus dans ma classe étaient souvent très vifs d'esprit et un brin tannants. En plus, comme il a des gênes du lac Saint-Jean, vous n'êtes pas sorti du bois! ;-) Le rôle de papa gaga te va très bien!

unautreprof a dit...

Félicitations Sylvain.
Un peu comme Miss Math, ton choix musical me surprend mais pourquoi pas?
IL est tout mignon, le lèvre supérieur bien haute!

Félix GG a dit...

Mini-Sylvain devient Alexis, ouais... tout cute :-D

Gaël PLANTIN a dit...

Ouah, un bébé tout frais... il y aura bientôt 16 ans que je n'en ai pas vu un...

Si je ne suis pas fan du morceau de musique (je préfère les années 80 ou les vieux ragtime, à moins que je ne craque piur Mozart), je le trouve très pertinent pour expliciter les émotions d'un père...

Bon courage pour la suite...

...pour le cousin français que je suis et qui oublie régulièrement le décalage horaire, ton loupiot et ses envies cycliques pourrait faire que je te vois connecté aux bonnes heures...

mdr !

Madeleine a dit...

Oh mais c'est vrai qu'il est beau!
On dirait que vous avez la même coupe de cheveux :)

Sylvain a dit...

À tous merci !

Pour le choix musical, j'essayais de vous expliquer ce qui se passait dans ma tête, à moins que, pour donner dans la contrepèterie, que ce soit ce qui se pétait dans ma tasse ;-)

Blague à part, je savais que ce choix musical dérangerait et j'assume entièrement.

À Gaël... mon ordi ne me suit pas dans la chambre, alors je ne me connecte pas encore à tes heures ;-)

À Madeleine : quelqu'un étudiant en coiffure me disait que bébé Alexis avait la même "plantation de cheveux" que son papa :-) Alors t'es pas dans le champ du tout !