30 août 2008

Présence obligatoire ?...

De quelle présence s'agit-il, au fait ?...

Cette semaine, je faisais part à mon directeur-adjoint de mon insatisfaction de l'horaire des réunions de l'équipe-niveau (3e secondaire) qui tombent toutes un soir (16h30-18h00-15-20) où j'ai autre chose de prévu, et ce, depuis les 18 dernières années, soit bien avant que je travaille à mon école ;-) J'en avais d'ailleurs fait la demande en juin dernier, avant de partir en vacances, afin que la situation, qui était la même l'an dernier, ne se reproduise pas ou que le "mal" soit amoindri.

Un petit oubli banal s'est glissé quelque part cette année, reconduisant ainsi le statu quo, et je ne veux surtout pas faire de chasse aux sorcières à ce sujet, car c'est banal, même si irritant tout de même un peu et obligeant à des pirouettes horaires parfois assez... spéciales. Mon directeur-adjoint a quand même pris le temps de consulter d'autres collègues impliqués dans l'hypothétique changement d'horaire avant de me dire que le changement souhaité n'était pas possible cette année, que peu importe le soir retenu, il y avait conflit avec une ou l'autre personne...

J'ai suggéré, pour cette année, à la blague, qu'on fasse les réunions sur Skype ou autre, mais au fond j'étais sérieux.

En fait, j'ai hâte au jour où nous pourrons nous réunir, en mode synchrone et/ou asynchrone, via un des nombreux moyens que la technologie nous permet pour faire évoluer un dossier. Et je suis sûr qu'après une acclimatation (qui sera malheureusement inégale chez les collègues), on gagnerait en productivité...

MAIS, le jour où on effectuera ce virage, on fera littéralement éclater les heures classiques et les TCO, TNP, BCD* et autres tentatives de quantifications du coeur qu'on met à l'ouvrage (gracieuseté de nos syndicats, dixit les patrons - gracieuseté de nos patrons pour reconnaître -avec d'immenses guillemets- notre temps, dixit les syndicats!!!) deviendront ingérables, peut-être... Ingérables de façon traditionnelle en tout cas...

Le problème, c'est toujours de contrôler ou gérer (le temps de) ceux qui font le minimum, et ils sont assez peu nombreux. Mais, comme dans tout système uniformisant (pléonasme?), cette minorité fait payer tout le monde : aberrant.

Donc, il y a plusieurs types de présences qu'on peut gérer quand on est patron. La présence à une réunion, même dite virtuelle, est facilement gérable. Et la coupure de traitement qui doit être faite pour absence est tout aussi facile à appliquer dans ce modèle ! Il n'y aurait qu'un petit pas à franchir, mais en même temps, dans notre système archaïque de gestion de l'éducation (et/ou du personnel), ça semble tellement loin qu'on dirait de la science-fiction, même si tout ça est facilement disponible de nos jours...

*BCD = ancienne appellation de Tâches complémentaires en présence élèves (Le "A" désignait alors la tâche d'enseignement proprement dite : donner ses cours)
*TCO = Trip Comptable Ostentatoire pour tenter de quantifier le coeur qu'on met à l'ouvrage - ou simplement Tâche COmplémentaire (Exemple : un comité sur lequel on doit siéger, etc.)
*TNP = Travail de Nature Personnelle : toutes les autres tâches, comme la préparation, la correction, etc, etc, etc.

Et c'est un délégué syndical qui écrit ce billet :-)

5 commentaires:

Gaël PLANTIN a dit...

Mort de rire !

Pour moi le Québec était un modèle, pas un système hein j'ai bien compris la différence même si l'un et l'autre uniformise, un mythe éducatif.

Les nombreuses publications sur la pédagogie m'en avaient persuadé.

A te lire, Sylvain, je me croirais, icitte, en France !

Safwan a dit...

C'est exactement le sujet de ce billet.
Dans notre unité, l'an dernier, on avait convenu de varier la journée de la semaine où se tenaient les réunions. Il y avait toujours des collègues qui étaient affectés par l'horaire, mais ce n'était au moins pas toujours les mêmes.

Félix GG a dit...

Skype c'est compliqué pour les nuls... http://www.marratech.fr/ serait surement mieux.

Sinon, oui, c'est un pléonasme!

Sylvain a dit...

@Gaël : eh ben non, l'herbe n'est pas toujours plus verte ou moins verte dans le champ du voisin...

@Safwan : je cours lire !

@Félix : malheureusement, seul le logiciel client est gratuit, ce qui suppose un achat par l'école ou la CS. Comme les déficits sont rois, les coupures aussi. Peu d'espoir chez moi :-(
À part le coût, par contre, la solution semble géniale !

Jackss a dit...

Joyeux anniversaire

Ce blogue m'a l'air passionnant. Je ne suis pas dans le domaine de l'éducation. Mais c'est un sujet qui m'intéresse. Je dirais même que le sujet me passionne.

J'ai fait mon cours classique, costumé, dans un séminaire où la discipline était militaire. Je regrette, peut-être à tort cette époque. Peut-être suis-je mal renseigné.

J'ai donc le goût de revenir ici, par curiosité, pour mon information personnel, peut-être pour évoluer...! :-))